kipra kongo [home]

Congo-Kinshasa | Congo RDC | Congo DRC | news | actualités | information | blog

La CIA en Afrique en Quatre Forfaits Choc

leave a comment »

Avec une longue histoire d’ingérence dans les affaires africaines, La CIA (Central Intelligence Agency) des USA est citée dans un rapport publié par tout le monde le dimanche dernier sur l’arrêt de Nelson Mandela. Pendant que cela choque mais arrive sans surprise, le blog retrace ces ingérences nuisibles depuis la période de la Guerre Froide, quand les USA et l’URSS se battaient pour le contrôle du continent africain.

CIA-Afrique-01 (2)

Les opérations sécrètes de la CIA sont difficiles à prouver une fois pour tout, si ce ne sont les recherches et les confessions des ex-employés qui révèlent l’influence, au mépris de la volonté du peuple africain, de la CIA dans plusieurs cas, dont les quatre exemples ici repris.

Assassinat de Lumumba au Congo en 1961

Devenu en 1960 le tout premier ministre du nouveau Congo indépendant, Patrice Lumumba n’a eu le temps d’exercer ses fonctions que pendant quelques mois avant qu’il ne soit renversé et assassiné en janvier 1961. La Belgique a fini en 2002 par admettre sa responsabilité dans le coup, mais les USA n’ont jamais expliqué le rôle de la CIA bien qu’il ait eu tant de faits qui corroborent.

Le président américain Dwight D Eisenhower, inquiet de l’influence du communisme soviétique, voulait à tout prix empêcher le Congo, à cause de sa superficie, ses richesses et sa position au coeur de l’Afrique, de suivre le même itinéraire que le Cuba, l’ennemi no. 1 dans les Antilles Occidentales (Caraïbes). Selon la source quottée dans le « Death in the Congo » (Qui A Tué Patrice Lumumba), le président Eisenhower avait donné un ordre d’assassiner Lumumba, avec la bénédiction du Conseil de Sécurité de l’ONU — qui n’avait d’ailleurs même pas débattu le sujet.

Bien que l’ordre n’ait jamais été finalisé — empoisonnement par dentifrice, les USA doivent être tenus responsables d’atteinte d’élimination et d’assassinat de Lumumba.

Renversement de Kwame Nkrumah au Ghana en 1965

En 1966 pendant qu’il était en visite diplomatique, le premier président ghanéen Kwame Nkrumah est renversé. Une théorie soutenue initialement par Nkrumah et plus tard confirmée en 1978 dans le livre « In Search of Enemies » de John Stockwell, un ex-agent de la CIA.

Comme Lumumba, Nkrumah est écarté selon une aubaine fortuite : porter atteinte aux intérêts de l’Occident comme n’importe quel autre leader noir rebelle de l’époque.

Opposition au parti MPLA en Angola dans les années 1970

La période d’après indépendance en 1975 était celle d’une compétition acharnée entre trois différents mouvements, avec le MPLA d’Agostinho Neto en position du plus fort à Luanda, la capitale du pays. Vu de Washington comme plus proche de l’Union Soviétique, le MPLA s’était retrouvé en guerre sans merci avec le FNLA et l’Unita de Savimbi, qui bénéficiaient de la gratuité calculée made in USA : formation, et livraison d’armes à main par les facilitateurs Zaïrois de l’époque.

Support à Hissène Habré au Tchad en 1982

Connu pour son échec dans un attentat de renversement de pouvoir en 1980 face au coup de main musclé de la Lybie de Mouammar Gaddafi au président tchadien de l’époque, Goukouni Oueddei, Hissène Habré est rentré plus tard dans l’action de son exile par la guerre secrète déclenchée par la CIA pour contrer l’alliance anti-USA entre la Lybie et le Tchad.

Ainsi dit, ainsi fait : les USA ont supporté Hissène Habré pendant le coup d’état et après le long de son règne brutal.

2016.05.18 kipraCongo.wordPress.com | New York NY USA

Veuillez répondre. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :