kipra kongo [home]

Congo-Kinshasa | Congo RDC | Congo DRC | news | actualités | information | blog

Est de la RDC : De la guerre psychologique entretenue

leave a comment »

Par Beni-Lubero Online
 
La fuite du rapport du Haut Commissariat de Droits Humains de l’ONU accusant le régime de Paul Kagame du Rwanda de génocide sur le territoire congolais entre 1996 et 2003, est le sujet du jour en R.D.Congo. Les premières réactions des experts des gouvernements et des organisations politiques suspectés dans ce rapport s’appesantissent sur les détails de forme, de procédure, de terminologie, etc. pour essayer de noyer la bête, changer rapidement de sujet ou contrôler son orientation, se soustraire de la liste des génocidaires, etc. Peu importe la suite que les grandes puissances et leurs organisations en matière de justice et de droits humains donneront à cette actualité brûlante, tout observateur sérieux qui a vécu sur terrain à l’Est de la R.D.Congo pendant la période couverte par les enquêteurs de l’ONU, a de la matière pour étayer la thèse du deuxième génocide du peuple congolais après celui commis par les belges sous Léopold II, un deuxième génocide que vient finalement de reconnaitre le Haut Commissariat de l’ONU aux Droits Humains. Les Hutu victimes de la dictature de Paul Kagame parlent de l’autre génocide rwandais pour le différencier de celui de 800 000 Tutsi et Hutu modérés entre avril et juin 1994.   Si l’arrogance de Paul Kagame peut lui faire porter seul le palme de ce deuxième génocide congolais(ou de l’autre génocide rwandais), les faits historiques et actuels de ce deuxième génocide congolais démontrent que Paul Kagame n’agit pas seul en R.D.Congo. A part la coalition armée du Rwanda, Burundi, et de l’Ouganda que les congolais tiennent pour artisans de ce deuxième génocide congolais, il y a plusieurs pays et transnationales de par le monde qui financent et soutiennent diplomatiquement les actions génocidaires du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda en R.D.Congo, et cela depuis 1996. La suite de la bombe que le Haut Commissariat de l’ONU aux Droits Humains vient de faire exploser dans la région des Grands Lacs Africains sera ainsi très riche en rebondissements (ou en voltefaces) car pour la désamorcer, il faudra que ceux qui se font passer pour les juges de ce monde acceptent d’être juger par les lois internationales. [Lire la suite]

Written by kipraKongo

2010-08-31 à 10:34

Publié dans Dossiers

Tagged with , , , ,

Veuillez répondre. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :